Conférence de presse du Président de la République Emmanuel Macron – Conseil européen des 19 et 20 octobre 2017

A l’occasion du Conseil européen des 19 et 20 octobre, le Président de la République a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a évoqué l’Iran et l’accord de Vienne :

« Au cours de notre dîner, nous avons une discussion informelle sur la situation internationale. A l’égard de l’Iran, le Conseil européen – à l’issue d’un débat introduit par Federica MOGHERINI – a confirmé l’attachement de tous les Européens à l’accord nucléaire avec l’Iran et à sa bonne mise en œuvre. Nous avons eu à cet égard un échange avec la chancelière MERKEL, la Première ministre MAY, avec une coordination très étroite entre nos 3 pays sur le sujet iranien. Notre volonté est bien de tout faire pour que l’accord de juillet 2015 soit maintenu.
J’ai hier matin eu l’occasion, et j’en ai rendu compte à mes collègues, de voir le directeur général de l’AIEA, qui a rendu compte des dernières investigations et enquêtes faites sur place en Iran. J’ai souhaité que nous puissions au maximum informer l’ensemble de nos partenaires et aussi les prochains décideurs, c’est-à-dire les membres du Congrès américain, de la réalité de ces enquêtes ; et le travail scrupuleux de l’AIEA pour suivre le bon déroulement et le respect des accords de 2015.

J’ai aussi insisté sur la nécessité au niveau européen de nous mettre en capacité de faire respecter tous les termes de l’accord, c’est-à-dire de rouvrir les relations économiques avec l’Iran et de ne subir aucune pression d’extraterritorialité américaine, si le choix américain n’était in fine pas favorable à un maintien de l’accord de 2015. Nous avons aussi décidé de travailler activement en lien avec les Etats-Unis pour convaincre de la nécessité d’accorder toutes les procédures, qui permettront une poursuite de cet accord.

Plus largement, j’ai pu partager ma volonté d’ouvrir avec l’Iran aussi une discussion sur l’activité balistique et l’influence régionale de l’Iran dans plusieurs pays, ce qui je crois fait l’objet d’un consensus fort aujourd’hui autour de la table. Nous avons pu avoir un échange également sur la Corée du Nord, montrant justement la valeur de l’accord avec l’Iran dans la mesure où la Corée illustre parfaitement les conséquences d’une rupture totale de discussion. Et le Conseil européen a adopté à ce sujet des conclusions très fermes en ligne avec la position que la France a tenue avec constance au Conseil de sécurité des Nations unies ; et après l’adoption de nouvelles sanctions européennes par nos ministres des Affaires étrangères lundi dernier. »

JPEG - 91.7 ko
Ambassade de France en Iran - Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République

Dernière modification : 24/10/2017

Haut de page