Délégation des groupes d’amitié France-Iran de l’Assemblée nationale et du Sénat (20 – 25 octobre 2018)

Une délégation de parlementaires français, membres des groupes d’amitié France-Iran de l’Assemblée Nationale et du Sénat, s’est rendue en Iran à l’invitation de l’Assemblée consultative islamique (Madjles) du 20 au 25 octobre 2018. Elle était composée de Mme Delphine O, présidente du groupe d’amitié France-Iran à l’Assemblée nationale et de ses collègues députés Mme Frédérique Dumas et MM. Jean-Baptiste Djebbari et Jean-Luc Lagleize, ainsi que de M. Philippe Bonnecarrère, président du groupe d’amitié France-Iran au Sénat et de ses collègues sénateurs, MM. René Danesi et Martin Lévrier.

Au Madjles, les parlementaires français ont eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs de leurs homologues iraniens, notamment M. Kazem Jalali, président du groupe d’amitié Iran-France du Madjles, M. Ali Larijani, président du Madjles, M. Hechmatollah Falahat-Picheh, président de la commission parlementaire de la politique étrangère et de la sécurité nationale.

La délégation a également pu rencontrer des membres du gouvernement sur des thèmes variés : il a notamment été question de l’accord de Vienne et des questions régionales avec M. Abbas Araqchi, vice-ministre des affaires étrangères, ou encore des défis environnementaux auxquels l’Iran fait face avec M. Issa Kalantari, vice-président de la République et président de l’Organisation de la protection de l’environnement.

La place des femmes dans la société a été abordée lors de trois rencontres avec Mme Massoumeh Ebtekar, vice-présidente de la République chargée des droits de la femme et des affaires familiales, avec la fraction des femmes du Madjles et leur présidente, Mme Farideh Olad Qobad, ainsi qu’avec une délégation de femmes chefs d’entreprise, notamment la directrice générale d’Iran Air Mme Farzaneh Sharafbafi.

La délégation parlementaire a également découvert la vitalité artistique iranienne lors de la visite de la galerie Etemad, un projet d’éducation scientifique au Book garden de Téhéran, le parc technologique de Pardis où des start-ups inventent les technologies de demain, et un aperçu du très riche patrimoine iranien dans la ville de Kachan.

Une conférence de presse conjointe a permis aux présidents des groupes d’amitié de réaffirmer leur attachement aux relations entre la France et l’Iran, à l’accord de Vienne et de témoigner des efforts européens pour préserver les relations économiques avec l’Iran.

JPEG - 204.2 ko
Délégation des groupes d’amitié France-Iran de l’Assemblée nationale et du Sénat (20 – 25 octobre 2018)

Dernière modification : 31/10/2018

Haut de page