Extrait du point de presse du 30 juin 2020 de la porte-parole du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Q : Avez-vous une réaction à la confirmation de la condamnation de Mme Fariba Adelkhah à 5 ans de prison ?

R : Nous condamnons cette décision des autorités iraniennes qui persistent à détenir Mme Fariba Adelkhah malgré l’absence d’élément sérieux ou de fait établi, dans un objectif exclusivement politique. Nous restons déterminés à obtenir la libération de notre compatriote.

Comme l’a exprimé le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, le 5 juin dernier, la poursuite de cette situation ne peut qu’avoir un impact négatif sur la relation bilatérale entre la France et l’Iran, et réduit substantiellement la confiance entre nos deux pays.

Dernière modification : 01/07/2020

Haut de page