Extraits du point de presse (5 décembre) de la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Q : Pourquoi est-ce que la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont décidé d’envoyer une nouvelle lettre au secrétaire général des Nations unies demandant un nouveau rapport sur le programme balistique iranien ?

Nous avons exprimé à de nombreuses reprises notre forte préoccupation au sujet des activités balistiques de l’Iran qui ne sont pas conformes à ses obligations au titre de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies et constituent une menace pour la sécurité régionale et internationale.

Comme les États membres des Nations unies le font régulièrement, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont communiqué au secrétaire général des Nations unies leurs informations et analyses sur les activités balistiques de l’Iran non conformes à la résolution 2231. Le rapport semestriel du secrétaire général des Nations unies sur la mise en œuvre de cette résolution doit être publié ce mois-ci.

Nous appelons à nouveau l’Iran à respecter l’ensemble de ses obligations.

Dernière modification : 07/01/2020

Haut de page