Première transaction INSTEX

La France, l’Allemagne et le Royaume Uni confirment qu’INSTEX a réalisé avec succès sa première transaction, facilitant l’exportation de matériel médical de l’Europe vers l’Iran. Ces biens sont maintenant en Iran. INSTEX a pour objectif d’offrir une solution soutenable et de long-terme pour soutenir le commerce légitime entre l’Europe et l’Iran, dans le cadre des efforts continus pour préserver l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien (Plan d’action global commun). La première transaction étant désormais réalisée, INSTEX et son homologue iranien STFI vont poursuivre leur coopération sur de nouvelles transactions et sur le développement du mécanisme.

INSTEX vise à offrir une solution de long terme pour le commerce légitime entre l’Europe et l’Iran, en cohérence avec l’engagement continu des E3 pour préserver l’Accord de Vienne endossé par la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Ces efforts [volontaires] viennent s’ajouter aux engagements de levée des sanctions prévus par l’Accord de Vienne et dont les E3 se sont déjà pleinement acquitté.

Nous continuons d’exhorter l’Iran à revenir au respect de ses obligations nucléaires dans le cadre du PACG et à coopérer pleinement avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pour la mise en œuvre de son mandat de vérification. Nous réaffirmons notre volonté de poursuivre un dialogue constructif avec l’Iran dans le cadre des mécanismes et procédures prévus par l’Accord de Vienne.

JPEG

Dernière modification : 31/03/2020

Haut de page