Scientifique et universitaire - Le CNRS et l’université de Strasbourg à l’honneur au département d’ingénierie mécanique de l’université de Téhéran

Une conférence intitulée « L’ingénierie mécanique appliquée à la médecine » s’est tenue le mercredi 10 avril 2019 au département d’ingénierie mécanique de l’université de Téhéran.

La conférence a rassemblé une cinquantaine de spécialistes du domaine médical, dont les enseignants-chercheurs du département d’ingénierie mécanique de l’université de Téhéran, ainsi que de nombreux doctorants et étudiants de Master.

Deux enseignants chercheurs français du Laboratoire ICUBE de l’Université de Strasbourg et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le Professeur Yves Rémond et le Docteur Daniel George, ont animé ce séminaire de recherche au cours duquel ils ont présenté les différentes applications du domaine de l’ingénierie mécanique à la médecine parmi lesquelles figuraient les dernières innovations en matière de réalité augmentée dans le cadre de chirurgies du foie.

L’Iran figure notamment parmi les pays les plus avancés en matière de traitement contre le cancer du foie dont les spécialistes ont récemment mis au point un traitement à base de radiation par microsphères.

L’université de Strasbourg,l’université de Téhéran et le CNRS ont démarré une collaboration scientifique en janvier 2018 pour trois ans dans le cadre d’un projet international de coopération scientifique. Ce projet a pour vocation de développer les échanges de connaissances et d’expertises entre ces établissements de recherche français et iraniens dans l’objectif de mieux comprendre, modéliser et simuler numériquement le remodelage osseux.

* * *

Les échanges scientifiques entre les chercheurs français et iraniens constituent une priorité de la coopération bilatérale. Pour les développer, la France et l’Iran ont mis en place le programme Gundishapur.

Ce programme d’excellence, cofinancé par la France et l’Iran, soutient chaque année 30 projets de partenariats scientifiques portés conjointement par des équipes de recherche françaises et iraniennes. En collaboration avec le partenaire iranien, le Centre International de la collaboration et des études scientifiques (CISSC), ce programme permet notamment de financer les missions en Iran et en France des scientifiques français et iraniens.

En 2018-2019, 11 projets de coopération associant le CNRS et des établissements de recherche iraniens ont bénéficié du soutien du programme Gundishapur.

Vous souhaitez poursuivre vos études en France ? Retrouvez tous nos conseils sur le site de l’Ambassade de France en Iran et consultez les pages del’Espace Campus France Iran.

Pour recevoir par courrier électronique les informations sur les activités du réseau de coopération français en Iran, adressez un message à scac.teheran-amba@diplomatie.gouv.fr.

JPEGMM. Daniel George et Yves Rémond au département d’Ingénierie Mécanique de l’université de Téhéran

Dernière modification : 14/04/2019

Haut de page